J'ai écouté la version d'enceintes modifiées équipées du médium " Supravox " et du tweeter JBL
Le caisson de grave est le modèle que j'ai eu déjà l'occasion d'écouter mais cette fois ci en version
bi-amplifiés, deux amplificateurs de 60 watts en classe A.

Ma première impression dès les premières minutes d'écoute est la suivante :

- Un rendu très musical super détaillé avec une résolution tridimensionnelle bien contrôlée.


Les points fort de ce système sont :

- Les percussions sont reproduites avec une extrême propreté , la vibration de la membrane de la
grosse caisse d'une batterie est reproduite avec une telle facilité et présence et enveloppement
que vous vous retrouvez projeté au centre d'un système quadriphonique.

- La reproduction des timbres des instruments est transparente et sans coloration,
peut être un peu analytique !

- Les voix sont toujours bien contournées, proportionnées et respectent bien les tonalités originales.
(Le haut parleur " Supravox " fait bien son travail.)

- L'extrême grave est impressionnant et je n'exagère pas il est extrêmement puissant, précis sans jamais
altérer la reproduction du médium et de l'aigu, un son naturel très équilibré.

- La dynamique ne semble pas avoir de limite et sur les pics les plus hauts le son reste toujours bien contrôlé et bien dimensionné.

Apres une heure d'écoute vous pensez avoir la maîtrise de ce qu'est capable de reproduire ce système,
et bien, vous vous trompez, le simple changement de l'amplificateur par un autre toujours de fabrication
" François " , fait que le son trop analytique pour mes goûts devient maintenant très doux.

En conclusion je peux dire que ce système ne vous limite pas sur le type de musique que vous voulez
écouter mais seulement sur l'espace que vous avez à disposition pour exploiter au mieux les enceintes.

Pascal, le 25 Mars 2005.